L’agence MOJO de RTL Info inspire les rédactions internationales

Publié le jeudi 21 février 2019 à 10:09

Le 7 février dernier ont eu lieu les 3èmes rencontres francophones de la vidéo mobile à Paris. L’an dernier, des employés de la rédaction de RTL info s’étaient rendus sur place afin d’observer les nouvelles tendances liées à la vidéo mobile. Cette année, c’est notre équipe que les participants sont venus écouter. Elle y a en effet présenté le modèle novateur mis en place à RTL Belgium afin d’intégrer le MOJO dans le workflow news quotidien.

Le projet est né de la volonté d’intégrer la vidéo mobile à la rédaction et d’en faire un outil à part entière de captation d’images tant pour la radio que pour la TV et le digital.

« Aujourd’hui, les structures et les outils évoluent, il nous fallait donc évoluer également. Nous avons réfléchi à comment nous démarquer et nous avons ainsi créé l’agence interne MOJO qui rassemble des reporters de Radio Contact et Bel RTL utilisant la vidéo mobile. Ces productions en image servent aujourd’hui à nos radios, mais également à la TV et au web. » explique Jean-Philippe Lombardi, rédacteur en chef de Bel RTL.

Les reporters de l’agence ont donc dû apprendre à utiliser le MOJO grâce à une formation de deux jours sur l’outil et la prise de vue, mais également grâce à un accompagnement quotidien.

« C’est très important pour eux d’avoir un suivi régulier car le système continue d’évoluer, nous devons donc leur faire part des évolutions. Le profil des utilisateurs a également été pris en compte lors de la conception de l’outil. Ils doivent rester avant tout des journalistes radio. Il a donc été crucial que le MOJO soit très simple d’utilisation, intuitif, ergonomique et léger. » explique François-Xavier Van Leeuw, Chef Cameramen, qui a travaillé sur la conception de l’outil.

Le MOJO développé par RTL Belgium a donc été conçu afin que des journalistes radio, n’ayant pas pour habitude de produire des images, puissent s’en servir facilement, en « trois clics » seulement.

Camille Millerand / Samsa.fr

 

La particularité du système développé pour la rédaction de RTL Belgium est que le MOJO est intégré dans un workflow complet et est utilisé d’une façon professionnelle et originale.

« Nous sommes l’une des seules chaines à utiliser le MOJO de façon quotidienne, industrielle et organisée, et c’est notamment pour cela que nous nous sommes distingués lors du Salon. Beaucoup de monde s’est déplacé à notre atelier et nous avons été cités dans d’autres présentations durant la journée » raconte Jean-Philippe.

Les avantages du MOJO sont multiples pour RTL Belgium. Les journalistes radio produisent désormais des images, ce qui permet d’augmenter les équipes et d’avoir un traitement de l’information beaucoup plus complet, efficace et souple. Toutes les plateformes, que ce soit radio, TV ou web, y gagnent grâce à ce système.

« On est devenus beaucoup plus efficaces dans l’alimentation du web par exemple. Avant il fallait attendre que les équipes de télévision rentrent pour pouvoir accéder aux images ce qui représentait un temps de production trop important. Certains sites de presse écrite avaient déjà publié des photos alors que nos équipes étaient encore sur le terrain. » explique François-Xavier.

Camille Millerand / Samsa.fr

 

 

Le MOJO permet également un mode de tournage augmentant la proximité avec les téléspectateurs, tout en gardant une qualité d’image et de son irréprochable. Cela permet de nouveaux formats narratifs, qui modernisent la façon de présenter et raconter l’information.

« L’objectif, c’est de voir comment on peut aujourd’hui implémenter de nouvelles façons de narrer l’information. Par sa légèreté, cet outil va nous permettre d’apporter quelque chose de différent, plus de fluidité et de proximité. On espère aboutir sur une forme de narration que l’on pourrait adapter pour les caméras. Cela permet de sortir du formalisme et de l’aspect traditionnel du métier pour aller vers quelque chose de nouveau avec des formes narratives innovantes pour la TV, la radio et le web » explique Philippe Roussel, Rédacteur en Chef de RTL TVi.

Le développement de l’utilisation de la vidéo mobile est également la preuve d’un changement d’état d’esprit au sein des rédactions.

« Les personnes ayant travaillé sur ce projet sont très novatrices et se sont libérées des carcans de la profession », souligne Philippe. L’année dernière quand nous nous sommes rendus au salon de la vidéo mobile, il y avait très peu de gens venant du secteur de l’information alors que cette année, la moitié du salon était consacrée aux news, avec des acteurs importants tels que RTL, Le Figaro, Euronews, l’AFP ou encore TF1. En 1 an, il y a eu un changement d’état d’esprit, de très nombreuses rédactions dites traditionnelles se penchent aujourd’hui sur la question de la vidéo mobile. »

Camille Millerand / Samsa.fr

 

Le succès du modèle mis en place par RTL Belgium repose avant tout sur le travail de ses équipes.

« C’est le résultat du travail des journalistes qui travaillent tous les jours avec le MOJO, qui se sont impliqués dans le projet et qui ont su s’adapter à ce nouvel outil » conclut Jean-Philippe.

Désormais installé au sein de la rédaction, le MOJO a permis un rapprochement entre les différents supports média de RTL, en facilitant la prise de vue et la diffusion d’images. Grâce à son modèle novateur, RTL Belgium a d’ores et déjà mis un pied dans le futur de l’information.

Pour découvrir le fonctionnement de l’agence, rien de tel qu’une vidéo tournée par l’équipe elle-même avec le MOJO. Elle est à découvrir ici :