Le maquillage, un espace de confiance.

Publié le jeudi 7 mai 2020 à 15:22

En cette période particulière de Covid-19, de nombreux journalistes de la presse écrite se sont interrogés sur les mesures que RTL Belgium avait mis en place pour protéger ses collaborateurs, et notamment, comment, dans ce cadre, maquilleuses et coiffeurs s’étaient adaptés. Accompagnés de Benoit Vassart, Conseiller en prévention, ils ont très vite mis en place une nouvelle « routine ».

Heidi Stapels, Responsable HMC, explique : « On travaille avec des règles plus strictes. On limite l’accès au maquillage, on pose des serviettes sur les produits que nous n’utilisons pas, on travaille avec un masque, on se lave les mains avant et après chaque maquillage et on désinfecte tablettes, fauteuils et produits plus souvent, etc. Nous avons également investi dans davantage de matériel jetable tels que les éponges. Et pour plus de facilités, nous attitrons une trousse à chaque personnalité pour la journée. Chaque personnalité dispose ainsi de son matériel attitré et les trousses de couleurs différentes nous permettent de différencier plus facilement leur appartenance. L’équipe est engagée et s’est adaptée pour continuer à fonctionner ! ».

Paul Elsen, Coiffeur, confiait récemment à Sudpresse : « On n’accepte plus que 4 personnes au maquillage en même temps. La maquilleuse, la personne qui se fait maquiller, moi et la personne qui se fait coiffer, en respectant les distanciations sociales, avec le port du masque obligatoire. Sauf pour la personne qui se fait maquiller bien sûr… Avant que les gens n’arrivent, j’asperge toute la pièce d’huiles essentielles pour assainir l’air et on garde les fenêtres ouvertes. ».

Christine Orban, Maquilleuse, rajoute : « Notre travail est très humain et tactile donc nous avions déjà des exigences sanitaires élevées avant l’arrivée du Covid-19. Nous sommes exigeants dans nos gestes et outils et cela rassure. Il était important pour nous de maintenir le climat de confiance qui règne au maquillage. Le maquillage a toujours été, pour les animateurs, présentateurs et invités, un lieu apaisant, un moment « tampon » entre la réalité et le moment où ils passent derrière les caméras.Nous tenions à ce que cela le reste. Cela fait maintenant plusieurs semaines et cela fonctionne. ».