Make Seraing Great Again

Publié le jeudi 17 octobre 2019 à 15:40

À l’occasion du tournage de l’un des sujets de la nouvelle émission de rentrée, Make Belgium Great Again, dont l’objectif est de rendre à la Belgique sa « grandeur » et de permettre à ses habitants de mener une vie meilleure, les équipes de RTL TVI se sont rendues à Seraing pour mener une action avec ses citoyens.

Dans une étude menée en 2018, Test-Achats a dressé le bilan de la propreté dans 44 communes belges et a notamment pointé Seraing comme l’une de celles où il subsiste le plus de déchets et de dépôts clandestins.
Un constat partagé par les autorités communales de Seraing qui ont contacté l’équipe de l’émission afin d’envisager l’organisation d’un événement commun réunissant les citoyens de la ville afin de nettoyer et d’embellir les rues de la cité liégeoise mais aussi pour lutter à l’avenir contre les nombreuses incivilités.

« L’une des missions de Make Belgium Great Again, c’est de pointer du doigt un problème ou une situation délicate, de voir exactement ce qu’il se passe, de comprendre à quoi est dû cette situation et ce qu’on peut éventuellement faire pour améliorer la situation », explique Laurent Toussaint, rédacteur en chef de l’émission.

Pour comprendre l’origine du problème, Laurent et l’équipe de production sont donc partis à la rencontre des habitants de Seraing afin de comprendre ce qu’ils attendaient d’une telle action. Ceux-ci expliquaient les nombreux dépôts clandestins (les agents communaux en récoltent quotidiennement 13 tonnes !) par le tarif des taxes communales sur le tri des déchets. Trop cher selon eux. Mais, Seraing, comme la plupart des autres communes en Wallonie, fait payer l’enlèvement des déchets au poids. Afin de faire baisser la facture, une seule solution : trier correctement. Une habitude qui n’est pas encore présente chez tous les habitants.

Après deux mois de préparation en partenariat avec la commune, les équipes de Make Belgium Great Again ont donné rendez-vous aux Sérésiens et Sérésiennes, le samedi 5 octobre, pour le grand nettoyage.

Pour Laurent Toussaint, il est clair qu’il s’agissait d’une grande réussite : « Samedi à Seraing, il y avait une cinquantaine de personnes motivées pour donner un coup de main. La plupart des habitants étaient au courant que nous allions mener une action citoyenne et ils trouvaient l’initiative assez géniale ! Tout le monde s’est relevé les manches et ça illustre parfaitement les valeurs de l’émission : la convivialité, le partage, l’échange et le travail en commun. »

À l’heure où chacun est conscient de certains problèmes environnementaux ou sociétaux, l’émission arrive à point nommé. Elle constitue une magnifique opportunité pour mobiliser les citoyens autour de thèmes actuels comme le don d’organe, la pollution plastique des océans, le respect de la vitesse dans les zones 30, la haine sur les réseaux sociaux, etc. « Lors des tournages, ces derniers mois, nous nous sommes rendus compte que tout le monde avait envie de faire bouger les choses et qu’il ne fallait pas grande chose pour que chacun se mobilise », conclut encore le rédacteur en chef de Make Belgium Great Again.