Que
cherchez-vous ?

Permettre à chaque individu créateur de contenu de lutter à armes égales sur un terrain mondial

Publié le 29 janvier 2016
Permettre à chaque individu créateur de contenu de lutter à armes égales sur un terrain mondial

Au cours du Forum économique mondial à Davos, Shahrzad Rafati, la CEO de BroadbandTV, a participé à une table ronde à propos de l’évolution du monde des affaires. À ses côtés se trouvaient le CEO de Salesforce Marc Benioff, le chanteur d’U2 Bono, la présidente et rédactrice en chef du Huffington Post Arianna Huffington, le rappeur William James Adams, ainsi que le CEO et président de la Bank of America, Brian Moynihan.

L’événement s’est déroulé le 22 janvier 2016 en présence d’environ 300 invités très en vue, y compris des leaders mondiaux aux profils variés. Le titre du débat, « Aller au-delà de l’activisme des actionnaires : comment bâtir une organisation aux multiples parties prenantes », a conduit les panélistes à partager leurs idées à propos de l’importance, pour les entreprises, d’aller au-delà de la recherche du simple profit. En lieu et place, ils suggèrent d’adopter l’approche dite de la « Quadruple Bottom line », ou l’approche du quadruple bilan : celle-ci recommande de prendre en compte le profit, mais aussi les personnes, l’environnement et le développement pour adopter une stratégie de prospérité durable. Les panélistes ont également discuté de ce à quoi s’attendre dans les années à venir, alors que de plus en plus d’entreprises s’intéressent à cette approche au lieu de se contenter de faire des chiffres d’affaires impressionnants.

 

Shahrzad Rafati a déclaré : «  Une des choses qui me motivent personnellement, c’est de créer mondialement des emplois et de fournir à des individus à travers le monde les outils et les solutions dont ils ont besoin pour avoir du succès. En fin de compte, il s’agit d’encourager l’entreprenariat ». Elle a ensuite expliqué le modèle économique de son entreprise: «  BroadbandTV travaille avec des créateurs dans 174 pays, et leur fournit les outils et les services dont ils ont besoin pour créer du contenu de qualité, le monétiser et soit compléter leurs revenus existants, soit en faire une entreprise lucrative ». Elle a conclu en soulignant :   « Le modèle économique de BroadbandTV brise les barrières territoriales et locales du modèle financier traditionnel. Cela aide à réduire les disparités économiques pour permettre à chaque individu créateur de contenu de lutter à armes égales sur un terrain mondial ».

En savoir plus sur : RTL Belgium, Broadband TV, BBTV
JOBS
Vous êtes curieux et intéressés à nous rejoindre ? Retrouvez ici nos offres d’emplois et stages.