RTL soutient le projet #WorkforALS

Publié le vendredi 28 septembre 2018 à 13:43

#WorkForAls est  un appel lancé, en juin 2018, par la Ligue SLA aux employeurs de Belgique afin de permettre aux patients atteints de SLA (Sclérose Latérale Amyotrophique) de travailler une journée pour financer la recherche.

RTL soutient la campagne #WorkForALS

Christian, Liesje, Danny et Jef – 4 personnes atteintes de SLA – se sont adressés aux employeurs de Belgique dans une lettre ouverte (et via youtube – https://www.youtube.com/watch?v=5oga6_VyjIo) pour leur demander un emploi. Leur plus grand atout ? Rester immobile. Leur objectif ? Verser la totalité de leur salaire au profit de la recherche sur la SLA. En alternative, ils proposent que les employeurs fassent don d’un salaire journalier.

Via le biais de Twitter et Facebook, les 4 patients atteints de SLA se sont adressés personnellement à Jannie Haek (Loterie Nationale), Dominique Leroy (Proximus), Jef Colruyt (Colruyt), Philippe Delusinne (RTL) et bien d’autres PDG belges dans le but de soutenir cette campagne.

RTL Belgium a  répondu positivement à leur appel. Jeudi 27 septembre, nous avons ainsi accueilli Christian, originaire de Fléron (Liège) et pharmacien de profession. Christian De Paepe l’a formé à la préparation et la présentation de la météo, qu’il a présentée sur l’antenne de Bel RTL lors du RTL info 12h30.

Pour Philippe Delusinne, Administrateur délégué de RTL Belgium, la participation de RTL allait de soi : « Au travers du Télévie, nous sommes chaque année sensibilisés aux drames humains que peuvent traverser des citoyens atteints d’un cancer. Il en va de même pour les personnes atteintes de SLA si ce n’est qu’elles souffrent d’un manque patent de moyens pour faire évoluer la recherche et espérer un traitement. En tant que groupe audiovisuel le plus suivi en Communauté française, il était donc naturel que nous nous engagions en faveur de cette cause. En engageant Christian le temps d’une journée, nous avons souhaité contribuer d’une manière directe au financement de la recherche mais aussi et surtout sensibiliser nos auditeurs à cette maladie trop méconnue ainsi qu’au quotidien des personnes qui en sont frappées ».

 

200 nouveaux patients atteints de SLA par an en Belgique et pourtant peu d’investissements dans la recherche.

Evy Reviers, porte-parole et CEO de la Ligue SLA, explique les raisons du lancement de cette nouvelle campagne : “La Belgique ne compte “que” 200 nouveaux diagnostics par an, et il n’y en a “que” 120 000 dans le monde. Pour les groupes pharmaceutiques, il s’agit d’un nombre insignifiant. L’argent pour la recherche doit donc venir d’ailleurs : des dons. C’est pourquoi je lance cet appel aux entreprises belges. Ce n’est qu’en accordant plus de moyens à la recherche scientifique que nous pourrons offrir un meilleur avenir aux futurs patients atteints de SLA.”

 La Ligue SLA Belgique est une organisation nationale non subventionnée ayant pour mission de représenter les intérêts des patients atteints de la SLA aussi bien sur le niveau national que sur le niveau international.  Elle s’accroche à la recherche scientifique et essaie non seulement de rendre cette recherche plus accessible mais aussi de la stimuler afin d’éliminer la SLA du monde.

Chaque année, 200 nouveaux patients sont diagnostiqués avec la SLA et viennent s’ajouter aux 1.000 autres Belges qui en souffrent déjà. La SLA ou Sclérose Latérale Amyotrophique est une maladie musculaire mortelle qui provoque la mort des motoneurones. La SLA paralyse donc complètement le corps des patients, des pieds à la tête. Cette maladie reste encore incurable et mortelle car elle mobilise peu de recherches.

Pour en savoir plus sur cette maladie, sur la Ligue SLA de Belgique ainsi que sur leur projet #WorkForALS: https://als.be/fr/WorkforALS-Presse