Que
cherchez-vous ?

Parole aux stagiaires : le Télévie vu par une Française #2

Publié le 28 avril 2022

La prochaine échéance, c’est le Télévie en Action, ce dimanche 1er mai. Derrière cet évènement aux multiples visages et localisations, Géraldine Gautier tire les ficelles. Géraldine, pour moi, c’était celle qui était assise au bureau en face du mien, la boute-en-train du département, touche à tout, qui me communiquait son enthousiasme. Puis j’ai vite remarqué que dès qu’on parlait du Télévie en Action, son nom sortait immanquablement. Je lui ai donc demandé si elle pouvait m’en dire plus. J’étais loin de me douter de tout ce qu’elle supervisait ! Car Géraldine a bien plus d’une corde à son arc !

« Je m’occupe de tous les évènements Télévie, me dit-elle simplement. Ça concerne le Télévie en Action, mais aussi la grande soirée du Télévie et la pièce de théâtre au profit du Télévie, même si nous avons dû la mettre entre parenthèses ces deux dernières années. Ah ! et puis il y a les pièces rouges, aussi, dont il faudra que je te parle… » Ah d’accord, quand même ! Maintenant que j’ai compris à qui j’avais affaire, il ne me reste plus qu’à retrousser mes manches et à prendre note. Car je ne veux pas en perdre une miette.

Le Télévie en Action, d’abord. Parce que c’est ce qui arrive dans seulement quelques jours, ce premier mai. « Le Télévie en Action, c’est la nouvelle forme du Télévie en Fête. On a scindé tous les évènements sportifs, et il n’y a plus de soirée festive : c’est pour ça qu’on a appelé ça le Télévie en Action ». Ça, je l’avais à peu près déjà compris. Mais ce que je n’avais toujours pas intégré, c’est que c’est la première édition du Télévie en Action cette année ! Un peu à la masse, la stagiaire. 🙈 « Là, on essuie les plâtres, admet notre organisatrice en chef », qui en a vu d’autres, « mais à terme, on pense revenir au Télévie en Fête. L’idée du Télévie en Action est venue en décembre, et je travaille dessus depuis. Au début, ce sont de petites choses, et puis au fur et à mesure, ça s’intensifie ! Ce qui est positif avec la formule de cette année, c’est qu’on a plus de possibilités. Par exemple, pour l’acrobranche, nous n’aurions pas pu le faire au Télévie en Fête, parce que les installations ne sont pas déplaçables. »

Mais quel est le rôle de Géraldine, dans tout ça ? « Je coordonne toutes les activités. Il y a un responsable par site, parce que je n’ai pas encore le super-pouvoir d’être aux différents lieux en même temps », ajoute-t-elle avec un petit sourire malicieux. Perso, ce que j’en ai vu, c’est bien plus que ça. C’est régler l’interview de Natasha St Pier sur Bel RTL (elle animera l’atelier Yoga du Télévie en Action) ; c’est demander avec un sourire désarmant à différentes personnalités de donner un coup de main, c’est motiver ses troupes, trouver des bénévoles, que sais-je encore !

Mais il y a aussi la grande soirée du Télévie le 7 mai. « Cette année, c’est la première fois qu’on sépare la partie émission de la partie évènementielle ». Or, vous l’aurez compris, qui dit évènementiel dit Géraldine. « Il faut que toutes les personnes présentes aient à boire et à manger, sachent où dormir, soient correctement prises en charge, etc : je me charge de tout ça ». Enfin, il y a la pièce de théâtre, visiblement chère à son cœur. La pièce de théâtre, Muriel Libert m’en avait déjà parlé. Mais elle n’a pas pu avoir lieu depuis la crise Covid. C’est pourtant ce dont me parle Géraldine, des étoiles dans les yeux, lorsque je lui demande un souvenir marquant du Télévie. « La pièce, ce sont des temps en troupe, où on fait des rencontres pas toujours faciles à gérer tellement c’est riche émotionnellement ! Les gens sont super contents et viennent ensuite vous raconter leurs histoires… Je garde en particulier le souvenir de la première fois qu’on a joué la pièce en direct à la télé : cette fois, ce sont plutôt les moments forts entre collègues qui m’ont marquée ».

Celle qui est arrivée chez RTL Belgium il y a 22 ans (dans le département commercial, IP) a toujours eu un pied dans le Télévie : « J’étais dans le rallye moto comme passagère, et je me suis très rapidement proposée comme bénévole. Au tout début, je me suis investie parce que je trouve qu’il faut donner un sens à ce qu’on fait. » Mais depuis une petite décennie, cet engagement a pris une nouvelle dimension. « En 2013, j’ai perdu une amie, et actuellement, j’en ai une autre qui se bat contre le cancer. Il n’y a pas une fois où je ne pense pas à elles. » En parallèle, les missions confiées à Géraldine se sont multipliées et ont pris de l’ampleur. « Je suis chargée de la pièce de théâtre depuis 2018, je crois. Et j’ai été nommée responsable des évènements Télévie cette année. », note-t-elle.

Au milieu de la conversation, Géraldine m’avait dit « Ah ! d’ailleurs, tu me feras penser : je voudrais te parler des pièces rouges… » Après un teasing pareil, vous pensez bien que je n’ai pas manqué de le rappeler la chose à l’intéressée ! « Tu connais les pièces jaunes en France ? C’est un peu le même principe. C’est né d’une discussion avec Bérénice, une ancienne animatrice de Bel RTL, et on a été complètement dépassées par le résultat : en trois ans, nous avons récolté 1 647 647,44 € ! Je tiens aux chiffres après la virgule, comme ce sont des pièces rouges ! », ajoute-t-elle avec un sourire. Dans ce projet, c’est la transmission de la cause aux jeunes générations qui fait vibrer Géraldine. « Lorsque nous allons dans les établissements scolaires avec les chercheurs du Télévie, nous sensibilisons les enfants sur la prévention ; on leur explique où va l’argent, pourquoi nous faisons ça avec eux, etc… Les enfants s’approprient l’aventure avec beaucoup de curiosité et de dynamisme, ce qui est très touchant !» se réjouit sincèrement cette femme aussi passionnée qu’engagée : « Les messages sont hyper importants à cet âge-là ! » Comme beaucoup d’initiatives liées au Télévie, l’opération pièces rouges a été interrompue pendant la période Covid. « Mais nous allons relancer ça pour la saison 4, dès la grande soirée du Télévie ce 7 mai ! » Voilà qui annonce de belles perspectives !

En savoir plus sur : En conversation avec

JOBS

Vous êtes curieux et intéressés à nous rejoindre ? Retrouvez ici nos offres d’emplois et stages.