Thomas Rabe et Elmar Heggen à RTL House pour rencontrer le personnel

Publié le jeudi 21 février 2019 à 13:23

Le 8 février dernier, Elmar Heggen, Deputy Chief Executive Officer de RTL Group et Président du Conseil d’Administration de RTL Belgium, et Thomas Rabe, CEO de Bertelsmann SE & Co. KGaA, se sont rendus à RTL House pour échanger avec Philippe Delusinne et les employés de RTL Belgium sur les challenges, les perspectives 2019 et confirmer l’ambition de RTL Group de maintenir l’engagement de RTL Belgium en Belgique.

Au terme d’une année 2018 au cours de laquelle le plan de transformation #Evolve a été mis en œuvre, c’est avec confiance et détermination que les équipes de RTL Belgium peuvent aborder les mois à venir. C’est tout l’esprit de l’allocution d’introduction délivrée par Philippe Delusinne, Administrateur délégué de RTL Belgium, lors de la traditionnelle rencontre annuelle avec les équipes qui s’est tenue le 8 février dernier et qui visait à faire le point sur l’année écoulée et sur les enjeux de celle à venir. Pour l’occasion, deux invités de marque avaient fait le déplacement : Thomas Rabe, CEO de Bertelsmann, ainsi qu’Elmar Heggen, Deputy CEO de RTL Group et Président du CA de RTL Belgium en vue de montrer leur soutien mais aussi d’échanger avec les équipes de RTL Belgium, notamment à propos de possibles collaborations et d’envisager l’avenir ensemble.

Plusieurs défis ont émaillé l’année 2018 pour RTL Belgium : la concurrence toujours plus rude, notamment en provenance des États-Unis avec les GAFAN (Google, Apple, Facebook, Amazon et Netflix), la morosité du marché publicitaire, les changements des habitudes de consommation des médias et le plan #Evolve qui a mené au départ de 88 collaborateurs.

 

Un regard tourné vers l’avenir

En évoquant avec les membres du personnel les différents enjeux qui leur sont propres, Philippe Delusinne et les directeurs des principaux départements de l’entreprise ont fait la démonstration de leur ambition quant aux différentes activités de RTL Belgium.

Laurent Haulotte, Directeur de l’Information et des Sports, entend ainsi réaffirmer les valeurs que sont l’indépendance et la déontologie de l’information au sein de RTL dans un contexte notamment marqué par les fake news.

Sandrine Gobbesso, Directrice générale de la Télévision, invite à voir les changements dans le secteur comme une opportunité pour être acteur de la mutation. « Notre credo est d’être un vecteur d’émotions et de connaissances », affirme-t-elle.

Erwin Lapraille, Directeur général des Radios, a souligné la progression des radios de RTL Belgium.

Denis Masquelier, General Manager IP Belgium, mentionne quant à lui des possibilités de collaboration avec d’autres filiales du Groupe, notamment dans les domaines des data ou de l’ad tech.

D’entrée de jeu, Elmar Heggen a évoqué les perspectives de RTL Group pour 2019 : « On va continuer à booster nos activités de vidéo à la demande et poursuivre un plan avec Fremantle pour s’investir plus encore dans la fiction. Je qualifierais les années 2013 à 2017 d’années d’acquisitions. Désormais, nous allons plutôt nous concentrer sur les activités organiques. Nous avons tout ce qu’il faut, à notre avis, pour établir une position extrêmement forte. Nous sommes donc résolument positifs ».

Thomas Rabe partage aussi cette opinion et assure à RTL Group le soutien total de Bertelsmann : « Bertelsmann détient 75 pour cent du capital de RTL Group, ce qui en fait son actionnaire majoritaire. Nous n’avons pas l’intention de diminuer notre part. »

 

Collaborer pour le futur 

Au sujet de RTL Belgium, Thomas Rabe souligne la rentabilité élevée des activités de télévision linéaire du groupe. Il soulève cependant une problématique concernant toutes les activités de Bertelsmann : « Nos opérations se déroulent dans un environnement très compétitif et en constante évolution en raison des géants américains. Leurs ressources paraissent presque illimitées, leurs portées sont globales et ils ont accès à d’importantes bases de données ainsi qu’aux nouvelles technologies. C’est une concurrence d’un nouveau type. Bertelsmann y répond avec succès, non seulement en investissant plus de cinq milliards d’euros par an dans des contenus premium, mais aussi grâce à sa grande palette d’activités, à ses propres compétences numériques ou encore en réalisant des coopérations plus étroites en interne, ainsi qu’avec des partenaires externes. » Suite à ces constatations, le CEO de Bertelsmann identifie des possibilités de coopération concrètes pour RTL Belgium : d’abord avec M6 en France, mais aussi avec d’autres partenaires en Belgique.

Elmar Heggen l’appuie : « Avec l’émergence des géants mondiaux, nous sommes passés d’un marché local à une concurrence globale. C’est aussi pour cela que RTL Group a mis en place le programme New Frontiers. Il s’agit d’une réponse à la rapide évolution de l’industrie des médias. L’objectif est, notamment, d’encourager la créativité et des collaborations au sein de notre portefeuille, mais aussi avec Bertelsmann et même avec des tiers ».

Au terme de la rencontre, Elmar Heggen déclarait : « Nous savons que nos collègues en Belgique ont traversé des moments difficiles avec le plan #Evolve, c’est pourquoi Thomas et moi nous sommes rendus à Bruxelles, pour montrer notre soutien et notre foi en nos activités belges. Lors de nos discussions avec nos collaborateurs, nous avons pu ressentir qu’ils forment une équipe très motivée, prête à relever les défis et à profiter des opportunités à venir, mais également à explorer les possibilités de collaborations au sein du Groupe ».