Factory : l’initiative de RTL Group pour lutter contre les fake news

Publié le jeudi 9 mai 2019 à 14:23

Soutenue par le News Synergy Committee (Syco) de RTL Group, « Factory » est une initiative qui vise à penser et créer des solutions digitales pour accompagner les jeunes consommateurs d’actualités et les aider à faire le tri face à l’explosion de la désinformation en ligne.

« La difficulté dans la propagation des ‘Fake News’, c’est que celle-ci est étroitement liée au comportement humain, ainsi qu’aux mécanismes viraux propres aux réseaux sociaux.

Nous surestimons souvent notre réelle capacité à faire la distinction entre faits réels et désinformation. Nous adoptons plutôt des réflexes spontanés liés à nos émotions. Avec les évolutions technologiques et l’intelligence artificielle, il sera demain encore plus difficile de faire la distinction entre fiction et réalité. Or, la désinformation en ligne met aujourd’hui clairement en danger nos démocraties en trafiquant volontairement notre perception du monde » explique Julien Brassine, Head of Social Network.

Le défi d’innovation « Factory » consiste en un programme de formation virtuel et un hackathon de deux jours, dont le but final est de concevoir de nouveaux produits et services numériques dans le domaine de l’éducation aux médias et au numérique pour lutter contre la désinformation.

« Je suis fier de faire partie d’un groupe qui investit face à cette problématique. Nos journalistes et rédactions RTL font de ce sujet une priorité et livrent, chaque jour, une information vérifiée et de qualité. Mais notre rôle ne s’arrête pas là ! L’objectif ultime de « Factory » est d’offrir aux jeunes consommateurs d’informations (âgés de 15 à 20 ans) la possibilité de développer, à leur manière, leur propre esprit critique en les informant de toutes les façons dont une information pourrait être manipulée. »

À travers quatre sessions, le programme virtuel de « Factory » a formé ses participants au développement de produits et aux méthodes de « design thinking ». A la suite de cette formation, les participants ont soumis leurs propres idées de produits. Les cinq meilleures propositions ont ensuite été sélectionnées par les participants eux-mêmes ainsi que les membres du jury, et ont été retravaillées au cours du hackathon.

Le hackathon s’est déroulé les 29 et 30 avril à Berlin, au siège de Bertelslmann. Il s’agit d’un défi créatif et innovant dans lequel se sont investies plusieurs équipes. Pour cela, des talents de toutes disciplines confondues et issus de toutes les filiales de RTL Group ont été réunis ; ce qui permet de favoriser la collaboration au sein du groupe, l’intelligence collective et la liberté de créer.

Julien Brassine était présent lors de ce hackathon pour être le « mentor » de l’un des 5 groupes participants, une équipe composée de cinq talents RTL venus de trois pays différents (RTL Holland avec Videoland, RTL France avec M6 et RTL Allemagne avec AdConnect) : Natascha Hoogeveen, Virginie Henaff, Sophie Merle, Emily Jeuckens et Bas Brilman.

« Quand on m’a proposé d’intégrer cette excellente initiative, je n’ai pas hésité une seconde ! Ces deux jours à Berlin furent intenses, enrichissants et fun. Je les décrirais comme une explosion d’énergies créatives ! Nous y avons tous ressenti la grande force du groupe RTL et de ses nombreux talents. Je garderai un excellent souvenir de cette aventure qui reste avant tout une très belle expérience humaine, et qui plus est, est orientée sur l’avenir puisque notre objectif se concentrait à 100% sur les jeunes publics âgés de 15 à 20 ans. »


©Andreas Friese – Les mentors de Factory

En tant que mentor d’une équipe, Julien avait plusieurs objectifs : garder l’énergie à son meilleur niveau, s’assurer que chaque membre de l’équipe puisse s’exprimer librement et s’épanouir dans l’équipe, clarifier l’objectif à chaque étape et faire en sorte de s’y tenir, surveiller le timing, garder constamment notre public cible à l’esprit, poser les bonnes questions et utiliser les bons outils, faire en sorte de présenter dans les temps un produit final original, adapté et réaliste.

« Un processus créatif de ce type (en mode Hackathon) demande une énergie particulière et provoque des émotions diverses dans une équipe. C’est précisément là que nous intervenions en tant que « mentors » et ce tout au long des deux jours » explique Julien.

Son équipe, « Instagram », renommée ensuite « Question (sh)it ! », du nom de leur projet, a obtenu un résultat plus que satisfaisant, félicité par le jury. Le projet « Question (sh)it ! », proposait l’expérience utilisateur qui tenait le mieux compte des résultats des utilisateurs test et était 100% alignée aux modes de consommation des adolescents et jeunes adultes âgés de 15 à 20 ans. 


©Andreas Friese – équipe “Question (sh)it !”

« L’objectif était de faire prendre conscience à cette génération de la nécessité de questionner une information, ceci avant de la partager. C’est via les canaux Instagram et YouTube et par le biais d’interactions authentiques et divertissantes avec une sélection de leurs influenceurs favoris (personnalités du groupe RTL) que démarrait notre campagne de sensibilisation « Question (sh)it ! », pour ensuite dans une seconde phase accompagner ces jeunes à développer leur esprit critique face à chaque nouvelle information. »

C’est l’équipe « Check Norris » qui a convaincu le jury avec leur projet à la fois ludique et éducatif : un jeu pour les jeunes consommateurs d’informations, qui a pour but de les mettre dans le rôle d’un journaliste. Le jeu améliore les connaissances de l’utilisateur en matière de médias. Il l’incite à naviguer en toute sécurité sur internet et à distinguer le contenu crédible de la désinformation en ligne.